reperes-et-jalons

reperes-et-jalons

La Méditation et ses conséquences

 

LA MÉDITATION ET SES CONSÉQUENCES

 

Quand on fait un retour sur soi ne vaudrait-il pas mieux s’adresser directement aux conseils et aux aides de l’univers plutôt qu’à ceux limités de notre mental terrestre ?

Cela est possible avec la pratique de la Méditation

 

 

EXERCICE DE BASE

 

Qu'il faut nécessairement parfaitement maîtriser avant d'aller plus loin. Le But étant de détacher son attention d’un Quotidien prégnant...

 

Tous les jours, chaque fois que l'on a un moment de calme dans ses activités, ne serait-ce que 10 minutes, ou alors plus longuement le soir au coucher, il faut apprendre à lâcher prise.

  • dans la journée au bureau, assis bien droit sur une chaise, la paume des mains sur les cuisses

  • le soir, allongé sur le dos dans son lit, un petit coussin sous les genoux et un petit oreiller sous le cou pour soutenir la tête, avec les mains, paumes placées sur le haut des cuisses.

Préalablement on décontracte la musculature systématiquement passée en revue, notamment au niveau des yeux et du front

J’ai remarqué que trop souvent durant la méditation on respirait  superficiellement sans vider ou recharger totalement  ses poumons.D’où l’intérêt de commencer la méditation par un décrassage pulmonaire : remplir ses poumons au maximum puis les vider totalement et lentement en creusant l’abdomen au maximum, ceci à faire au moins trois fois…avant de commencer la méditation proprement dite réalisée avec une inspiration et expiration  spontanées naturelles, en veillant toutefois à ce qu’elles ne soiten pas trop superficielles

  1. - On concentre toute son attention sur sa respiration et on en suit les mouvements naturels

 = Inspiration : on observe que l'air frais, chargé d'énergie cosmique, entre par les narines et se répand dans toutes les cellules de son corps en même temps que l'abdomen se soulève

 

= Puis Expiration : avec expulsion d'air chaud chargé de tous les déchets, nettoyés par l'énergie cosmique, en même temps que s'aplatit le ventre

 

= Petite pause respiratoire brève et variable selon les personnes

Reprise de l'inspiration etc , etc

 

 B. - On peut aussi quand on est branché sur la respiration de son corps écouter les sons extérieurs qu'il nous transmet, suivre les battements de nos artères successivement dans telle ou telle région (mains, pieds, dos, cœur), constater et supporter aussi ses plaintes douloureuses corporelles

Tout cela sans intervenir volontairement pour imposer un tempo respiratoire mais en laissant se produire le va-et-vient de l'air naturellement, à son rythme propre

 

  1. - Au début au bout de quelques inspirations-expirations, l'attention sur la respiration se relâche et l'on se remet à ressasser les évènements de la journée, puis rapidement par association d'idées on erre de sujet en sujet (les singes qui passent leur temps à sauter de branche en branche dans la forêt tropicale)

Quand on s'en rend compte on revient vite à sa respiration, calmement sans s'irriter, autant de fois que nécessaire…

Avec la pratique quotidienne on arrive à maîtriser son attention pour qu'elle reste dans le sujet au moins une dizaine de minutes d'affilée : c'est alors gagné pour pouvoir entrer dans les étapes ultérieures de la méditation. Avec une pratique fréquente on arrive à maîtriser rapidement ce problème…en quelques minutes

 

Mais d'ores et déjà on peut ressentir un grand calme, une grande séréni après des journées stressantes...

On se sent plus fort, plus disposé affronter les difficultés

Et généralement le soir dans son lit on s'endort très rapidement malgré les soucis

 

Pendant longtemps il ne se passera certainement rien d’autre, en dehors de l’acquisition de cette grande sérénité sauf un jour, peut-être, on aura la joie infinie d’établir un contact direct avec le Pays d’Après, à cause des effets de la pratique, d’un choc provoqué par un problème grave, de l’intervention d’un proche déjà dans le Hadès ou alors tout simplement d'un Appel d’une personne étrangère, parce que l’on est doué pour la trans- communication et que cela a été perçu dans l'au delà

 

Et alors cela implique en retour le devoir d’aider le prochain qui vous sollicite…en évitant de se dérober à ce devoir…



06/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres