reperes-et-jalons

reperes-et-jalons

In memoriam Pierre LAGAILLARDE

Nous venons d’apprendre le décès de Pierre Lagaillarde et nous présentons l’hommage de notre ami Bernard Lefèvre, le dernier survivant du Groupe des 7* qui décida des modalités du lancement de la journée de protestation du 13 mai 1958
Les Amis du 13 mai 1958 d’Alger

* Le Groupe des 7 était constitué par les personnes représentant les organisations les plus capables de mobiliser toute la population. (Lagaillarde- Ortiz - Martel - Crespin - Baille - Goutallier - Lefèvre)

*

In memoriam

J’adresse mes condoléances attristées et sincères à la famille de Pierre à l’occasion de son départ pour le «Pays d’Après» où il va retrouver des membres de sa famille et beaucoup de ses compagnons....

J’étais un ami de Pierre à la fois proche et lointain. Proche parce que nous avons vécu des moments exaltants en communion d’esprit et lointain aussi, car après la fin de l’Algérie Française nous nous sommes totalement perdus de vue...

J’ai conservé de lui quelques flashs de mémoire précieux : des réunions dans des cercles parisiens en fermentation juste avant mai 1958, et notamment une réception amicale chez Michel de Saint Pierre; les réunions secrètes à mon Cabinet d’Alger; la prise du GG par la foule où Pierre en uniforme de para nous est apparu tel Bonaparte au Pont d’Arcolela semaine des Barricades d’Algernotre vie quotidienne à la Santé de Parissa belle déclaration à la fin du Procès des Barricades où il a cité Rostand: «C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière !»des réunions ou des dîners de travail à Madrid; et la toute dernière image que j’aie de lui, c’est un soir des années 60 où il m’a convié à prendre un verre dans un Club de jazz de Madrid. Il était seul et morose,apparemment profondément déçu de la tournure prise par les évènements avec la tentative avortée de Challe malgré tous ses efforts pour une autre solution... 

On glosera peut-être à propos de son « invention de l’OAS ».... à laquelle il n’a jamais participé activement sur le terrain et qui a été entièrement la chose de beaucoup d’autres, civils et militaires fort bien connus. Quoiqu’il en soit, son unique combat, comme le mien d’ailleurs, a été le combat contre De Gaulle, le «bradeur» de l’Algérie....pour une issue politique pacifique d’autonomie sous l’égide de la France... 
 

A bientôt Pierre, dans le Cénacle des Sages qui depuis le «Pays d’Après» essaient d’inspirer les politiciens désemparés...

Dr.Bernard Lefèvre

 

 

 

*

 

* *

 



28/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres